Ligne éditoriale

Le mot du fondateur

De nos jours, tout le monde peut faire de la vidéo. Le matériel est devenu accessible et c’est facile de se former avec internet.
Le travail sur la ligne éditoriale a été possible grâce à la participation de Mme Mougenet, professeure d’histoire, géographie et éducation morale et civique et Mme Técher, professeure de français, qui co-animent avec moi les réunions du comité de rédaction.
Nous proposons donc maintenant aux élèves une formation complète qui regroupe les notions techniques, l’expression orale et écrite, l’éducation aux médias mais aussi le travail sur la ligne éditoriale.

Stéphane GROSSET

Des intentions à notre image

Notre première préoccupation est de présenter un travail de qualité ! Notre travail doit être sérieux et aussi créatif.
Nous devons donc soigner la qualité de nos présentations.
La démarche retenue est de travailler les sujets avec une approche qui sera problématisée : retenir un sujet, oui mais pour dire quoi ?
Notre travail doit être intéressant, surtout pas ennuyeux. Il participe à l’image du collège qui est déjà celle d’un collège dynamique.

Une fréquence soutenue

Nous présenterons au moins une émission mensuelle.

Un public à fidéliser

Nous nous adressons aux élèves de notre collège, les premiers intéressés. Mais aussi aux parents des élèves qui sauront ce qui nous tient à cœur. A nos professeurs, qui vivent au collège avec nous. Aux autres collèges, ou établissements scolaires, curieux de notre travail. Et à tous ceux qui sont intéressés par le journalisme !

Des supports variés 

Vlogs, Tutos, court-métrages, enquêtes, interviews, têtes à têtes, débats sont des supports de travail que nous envisageons. Les invités sont les bienvenus dans nos émissions afin de nous aider à comprendre l’actualité.

Le goût de la mise en scène

Lorsqu'un sujet sera retenu en équipe de rédaction, celui-ci devra être travaillé pour être le plus intéressant possible. Nous travaillons d'abord à l'écrit pour préparer nos sujets (recherche d'idées, recherche documentaire). Ensuite, nous réfléchissons à notre mise en scène (plans de caméra, décors). Nous nous entraînons beaucoup à l'oral car nous voulons que le rendu final soit le plus fluide possible. Enfin, le montage est réalisé par M.GROSSET, à qui nous donnerons des instructions les plus claires possibles.

Notre éthique

TOUJOURS dire la vérité, utiliser des images et des musiques libres de droit, donner nos sources, remercier les personnes qui ont participé , créer et ne pas copier, respecter le droit à l’image, et travailler en équipe !

Nos choix


  • Les vidéos devront rester épurées en ne multipliant pas les plans, les lieux, les participants. Nous ne souhaitons pas multiplier les sujets, mais aller au fond des choses.
  • Une pointe d’humour sera la bienvenue ! Nous devons rester souriants et dynamiques.
  • Le langage utilisé sera le langage courant afin de rester simples et sérieux.
  • Pour des sujets culturels, nous nous autoriserons la pratique de nos langues maternelles: le français, le créole et le shimahorais.
  • Les vêtements portés pendant les interventions seront ceux que nous portons habituellement pour ne pas théâtraliser notre travail.
  • Un fond vert sera utilisé pendant certains tournages. Si besoin, d’autres supports seront envisagés.
  • La musique changera à chaque fois afin de ne pas lasser et de créer des effets.
  • Nos émissions se termineront par un petit bêtisier.

  L’équipe de rédaction

Aucun commentaire